mardi 2 mai 2017

[ Nous sommes tous des féministes de Chimamanda NGozi Adichie ]

Auteur : Chimamanda Ngozi Adichie
Genre : essai, réflexion, nouvelle
Editions Gallimard
Coll. Folio 2€
Paru le 26 février 2015
87 pages
Mon avis

Nous sommes tous des féministes est un ouvrage divisé en deux parties : la première partie intitulée Nous sommes tous des féministes est une retranscription d'une conférence TEDxEuston donnée en 2012 par l'auteur Chimamanda N'Gozi Adichie, la seconde partie est une nouvelle assez courte extraite du recueil Autour de ton cou. Cette nouvelle s'appelle Les Marieuses et raconte l'histoire d'une jeune Nigériane qui débarque aux Etats- Unis après un mariage arrangé avec un étudiant en médecine. 

La première partie de l'ouvrage présente la vision de l'auteur, Chimamanda N'Gozi Adichie sur ce qu'est le féminisme et explique d'où lui vient ses réflexions et ses observations sur le sexisme ordinaire. La plupart des anecdotes et des bouts de vie choisis sont des situations vécues au Nigeria mais, ils sont facilement transposables en Europe, en France et ailleurs. 

Quand j'ai commencé cet ouvrage, j'avais quelques attentes quant au texte et je voulais me sentir révolter par le témoignage de l'auteur quant à ces situations vécues et je m'attendais à avoir une vraie réflexion. Si l'ouvrage - la conférence - a le mérite d'exister, il ne m'a pas plus transcendé que cela. Ayant déjà une réflexion sur le féminisme, j'avais déjà remarqué et m'étais déjà posé 1001 questions sur ce que dénonce l'auteur. Toutefois, cet ouvrage est parfait pour les personnes qui souhaitent entamer une réflexion sur le féminisme, la domination masculine et le sexisme ordinaire. 

La seconde partie de l'ouvrage présente une nouvelle où le personnage principal est une africaine du Nigeria qui débarque aux Etats-Unis et découvre une toute nouvelle vie. Tout juste mariée, elle rencontre son époux qu'elle ne connaissait pas vraiment et découvre que le mariage arrangé n'est pas du tout la vie qu'elle souhaite mener. Cette nouvelle nous montre l'envers du décor des mariages arrangés et surtout montre que se marier par convention, se marier pour les autres ... n'est pas vraiment synonyme de bonheur. 

Ainsi, je suis assez déçue par la retranscription de la conférence qui ne collait pas à mes attentes. Je l'ai, en effet, trouvé trop basique. Cependant, j'ai bien aimé la nouvelle. Elle m'a donné envie d'en savoir plus et de lire un autre - voire plusieurs - roman de l'auteur ou a minima de lire en intégralité le recueil d'où est extrait cette nouvelle. Chimamanda NGozi Adichie m'a à demi- convaincu et je ne m'arrêterai pas à cet ouvrage pour la découvrir. J'aimerais, en effet, beaucoup lire Americanah qui, d'après le résumé de quatrième de couverture complète la réflexion de l'auteur présente dans Les Marieuses

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire