jeudi 12 avril 2018

[ (Presque) jeune, (presque) jolie, (de nouveau) célibataire de Stéphanie Pélerin ]

Auteur : Stéphanie Pélerin
Genre : chick-lit, romance, littérature française
Editions Diva Romance
Paru en février 2018
192 pages

Disponible également chez Mazarine éditions

Résumé

Quand Ivana se fait larguer comme une vieille chaussette par Baptiste, après huit ans d’amour, il ne lui reste plus que ses kilos et ses rides à compter. Pas facile de se retrouver sur le marché des célibataires à la trentaine, quand, pour couronner le tout, on manque de confiance en soi.

Tentant d’ignorer son chagrin, elle décide de reprendre sa vie (et son corps) en main et s’inscrit sur « Be my boy », célèbre site de rencontres. Si l’offre est alléchante, les produits sont souvent de second choix, voire des retours de marchandise... Heureusement, il reste les amies et le bon vin.

lundi 9 avril 2018

Livre abandonné #1 [ Les Outrepasseurs, tome 1 : Les héritiers de Cindy Van Wilder ]

Depuis le début de ce blog, j'ai abandonné en cours de route la lecture de certains ouvrages. Il m'apparaît nécessaire de vous parler en quelques lignes de ces livres-là et de vous expliquer la,ou les, raisons qui m'ont poussé à m'en détourner. 



Aujourd'hui je vous parle d'un premier tome d'une série que je voulais lire depuis très longtemps : il s'agit du premier tome des Outrepasseurs, la saga écrite par Cindy Van Wilder et publiée aux éditions Gulf Stream. 



jeudi 5 avril 2018

[ La mise à nu de Jean-Philippe Blondel ]

Auteur : Jean-Philippe Blondel
Genre : littérature française et contemporaine 
Editions Buchet / Chastel
Paru en janvier 2018
252 pages

Résumé


Louis Claret est un professeur vieillissant qui habite en province. Séparé de sa femme depuis quelques années, ses filles vivant désormais des vies très différentes de ce qu’il avait imaginé, il se laisse bercer par le quotidien. C’est sans réfléchir et pour remplir une soirée bien vide qu’il se rend au vernissage d’une exposition de peintures d’Alexandre Laudin - un ancien élève, jadis très effacé mais devenu une célébrité dans le monde artistique. Il ne se figure pas un seul instant à quel point ces retrouvailles avec Laudin vont bouleverser sa vie.

dimanche 1 avril 2018

[ Le Mouron rouge, tome 1 de la Baronne d'Orczy ]

Auteur : Emma d'Orczy dite Baronne d'Orczy
Genre : fiction historique, classique
Editions l'Archipel
Coll. Archipoche Classiques
Paru en janvier 2018
322 pages

Résumé

1792. Paris est aux mains des révolutionnaires, qui vouent les aristocrates à la geôle ou à la guillotine. Un chevalier anglais se donne pour mission de leur épargner la mort en facilitant leur évasion outre-Manche. C’est le baron Percy Blakeney, champion du travestissement et as de la rapière, qui agit sous le nom de « Mouron rouge ». Même son épouse, une actrice française expatriée, ne sait rien des manigances de son mari et de ses téméraires lieutenants. Jusqu’au jour où son frère est enlevé, menacé d’être tué si elle ne révèle pas au Comité de salut public l’identité du comploteur… L’agent Chauvelin, patriote fanatique, est quant à lui prêt à tout pour démasquer le Mouron rouge…

vendredi 23 mars 2018

[ Péché de chair de Colleen McCullough ]

Auteur : Colleen McCullough
Genre : littérature américaine, policier
Editions l'Archipel
Coll. Archipoche Suspense
Paru en janvier 2018
376 pages

Résumé

Août 1969. Holloman, petite ville du Connecticut, a retrouvé son calme après les tragiques événements de janvier. Jusqu’au jour où un, puis deux corps d’homme mutilés sont retrouvés. Le capitaine Delmonico écourte alors ses congés pour enquêter sur cette affaire. Assisté du sergent Delia Carstairs et du lieutenant Abe Goldberg, il découvre très vite un lien entre les deux meurtres et la disparition inexpliquée de plusieurs femmes. Et si Holloman n’avait pas affaire à un psychopathe, mais à deux ? Voilà qui promet une fin d’été torride, irrespirable…

vendredi 16 mars 2018

[ The Girls d'Emma Cline ]

Auteur : Emma Cline
Genre : contemporain, littérature américaine
Editions de La Table Ronde
Paru en août 2016
331 pages

-----> Paru en format poche aux éditions 10/18 en août 2017 (360 p.)

Résumé


Le Nord de la Californie, à l’époque tourmentée de la fin des années 1960. Evie Boyd a quatorze ans, elle vit seule avec sa mère, que son père vient de quitter. Fille unique et mal dans sa peau, elle n’a que Connie, son amie d’enfance. Mais les deux amies se disputent dès le début de l’été qui précède le départ en pension d’Evie. Un après-midi, elle aperçoit dans le parc où elle est venue traîner, un groupe de filles dont la liberté, les tenues débraillées et l’atmosphère d’abandon qui les entoure la fascinent. Très vite, Evie tombe sous la coupe de Suzanne, l’aînée de cette bande, et se laisse entraîner dans le cercle d’une secte et de son leader charismatique, Russell. Caché dans les collines, leur ranch est aussi étrange que délabré, mais aux yeux d’Evie, il est exotique, excitant, électrique, et elle veut à tout prix s’y faire accepter. Tandis qu’elle passe de moins en moins de temps chez sa mère, et tandis que son obsession pour Suzanne va grandissant, Evie ne s’aperçoit pas qu’elle s’approche à grands pas d’une violence impensable, et de ce moment dans la vie d’une adolescente où tout peut basculer.

mardi 13 mars 2018

[ No home de Yaa Gyasi ]

Auteur : Yaa Gyasi
Genre : fiction historique, littérature américaine
Editions Calmann Lévy
Paru en janvier 2017
450 pages 
-------->Paru aux éditions du Livre de Poche en  janvier 2018

Résumé

XVIIIe siècle, au plus fort de la traite des esclaves. Effia et Esi naissent de la même mère, dans deux villages rivaux du Ghana. La sublime Effi a est mariée de force à un Anglais, le capitaine du Fort de Cape Coast. Leur chambre surplombe les cachots où sont enfermés les captifs qui deviendront esclaves une fois l’océan traversé. Effi a ignore que sa sœur Esi y est emprisonnée, avant d’être expédiée en Amérique où des champs de coton jusqu’à Harlem, ses enfants et petits- enfants seront inlassablement jugés pour la couleur de leur peau. La descendance d’Effia, métissée et éduquée, connaît une autre forme de souffrance : perpétuer sur place le commerce triangulaire familial puis survivre dans un pays meurtri pour des générations.